• Naoki

5 idées reçues & 5 conseils sur la perte de gras. 3/3


Un bidou.

La perte de poids est l'obsession de notre temps, l'ère du fitness et des apparences par excellence. Et dans un terreau aussi fertile que ce vaste et complexe sujet, les idées reçues ne cessent de se multiplier.

Les informations sont contradictoires ainsi que les conceptions que nous avons des processus de perte de poids et de la graisse elle-même. Voici donc l'occasion de tordre le cou à certaines de ces idées reçues.

5 IDÉES REÇUES


Tout d'abord donc, tordons le cou à certaines idées reçues qui sont toujours parmi nous de nos jours :


- Je veux juste perdre des cuisses. Non, vous ne pouvez pas perdre du gras à un endroit bien précis et pas ailleurs. Vous le saurez mieux après avoir lu cet article, mais le corps ira déstocker le gras dans les différentes réserves du métabolisme indépendamment de votre intention ou de votre programme sportif.


- Je vais faire 500 abdominaux par jour pour éliminer mon bidon. Non, et surtout pas en ne travaillant que les muscles se trouvant sous cette partie grasse. Le corps stocke du gras pour prévenir un coup dur, comme une disette, ou parce qu'il reçoit trop de nourriture par rapport à ses besoins. Il va les stocker à divers endroits de votre corps. Et bien que nous ayons des similitudes, la répartition de ces réserves varie d'un individu à l'autre. Le corps, quand il a besoin d'énergie, va puiser dans ces réserves indépendamment de la partie travaillée. En général, on perd du haut vers le bas. Et les parties les moins vascularisées en dernier (bas du ventre, fesses, hanches, etc). Ainsi le corps s'assure que ses réserves soient pérennes en cas de coup dur.

Le fait de travailler ces parties moins usitées va cependant permettre de mieux les vasculariser, et de signifier au corps que cette zone est travaillée régulièrement et n'est pas propice au stockage. Il sera de ce fait moins facile d'y stocker et plus aisé d'y puiser. Mais inutile de faire 500 abdominaux, 4 x 20 à 25 suffiront amplement.


- Je vais m'affamer pour pousser le corps à puiser dans mes réserves. Non, comme vu sur le point précédent, le fait de vous affamer ou de sauter des repas va pousser votre à stocker pour la prochaine fois que vous lui ferez ce coup-là. Il sera également important de manger aussi souvent que possible à heure fixe. La digestion est une mécanique fine et complexe. Et si vous envisager un jeûne prolongé à base d'eau, les dernières recherches affirment que pourvu qu'elle continue de boire de l'eau, une personne adulte peut résister deux mois sans manger et d'autant plus longtemps que ses réserves en graisse son abondantes. Mais les séquelles pour l'organisme peuvent être graves, et aller jusqu'à la mort. Un article sera consacré à ce sujet très prochainement.

- Le gras c'est mauvais pour la santé.

Pas forcément. Il y a plusieurs type de gras : - Les Acides Gras Saturés : ils jouent surtout un rôle énergétique. Elles sont donc nécessaires, mais ne doivent pas être consommées en excès pour ne pas favoriser les pathologies telles que l’obésité, les maladies cardio-vasculaires, vasculaires cérébrales… A limiter donc !

- Les Acides Gras Mono-Insaturés : ce sont des graisses fluides qui favorisent donc la prévention cardio-vasculaire (type Omega-9).

- Les Acides Gras Poly-Insaturés : les plus rares, mais de loin les plus intéressantes pour notre santé. Les deux chefs de file de cette famille sont les Oméga-3et les Oméga-6. Ils sont appelés Acides Gras Essentiels car ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme.

Le choix des matières grasses, à priori anodin, a une véritable influence sur notre santé au quotidien. Le bon gras est est donc essentiel pour bon fonctionnement de notre organisme et notamment le système hormonal.


- Le cholestérol est l'ennemi juré de nos artères. Pas si simple. On pourrait faire un article complet sur les idées reçues liées au cholestérol et ce à cause de la désinformation et des ignorances d’antan qui influencent toujours notre quotidien d'aujourd'hui.

Le cholestérol est produit à 70% par notre corps (endogène) et le reste (exogène) provient de notre alimentation. L'organisme ne peut se passer du cholestérol : - Il rentre dans la composition des membranes cellulaires.

- Il joue un rôle dans la fluidité des membranes.

- Il est le précurseur de certaines hormones.

- Il est le constituant essentiel de la bile (liquide fabriqué par le foie qui favorise la digestion des graisses).

Bien entendu un excès de cholestérol représente un réel danger pour l'organisme et ce que vous soyez obèse ou non (70% d'origine endogène). Il faudra donc passer par un équilibre alimentaire et de l'activité physique.


5 CONSEILS


Après avoir lu les 3 articles dédiés au gras, voici donc 5 conseils ou leçons à en tirer :


1. Les Calories comptent ! Le signal qui provoque la libération du gras des cellules graisseuses ou adipocytes correspond à un déficit énergétique. Vous devez en brûler davantage que vous n'en consommez. Mais trop en brûler, c'est-à-dire être trop en déficit s’avérera contre productif et vous perdrez d'autres tissus comme du muscle.


2. Diminuez les calories mais prudemment. Vous affamez pourra permettre de perdre du poids assez rapidement au début, mais cela ne fonctionne jamais à long terme car cela peut en fait diminuer l'activité des enzymes responsables de la libération du gras des cellules adipeuses. Pour éviter le 'mode disette', faîtes plutôt usage de l'activité physique pour INCINERER LE GRAS, plutôt que des diètes basses calories qui se révéleront contre productif.


3. Prenez le contrôle de votre poids maintenant. Si vous êtes en train de prendre du poids, et tout particulièrement si votre gain de poids est hors de contrôle, prenez la décision d'ARRÊTER MAINTENANT. Vos cellules graisseuses pourraient être en train de se multiplier, rendant plus difficile la tâche de maigrir à l'avenir. Le moment c'est MAINTENANT!


4. Si vous avez déjà perdu du poids, vous devez désormais être diligent. Vos cellules graisseuses n'ont pas disparus avec le gras, elles ont juste rétrécis ou se sont juste vidées. Le sport ou l'activité physique en général n'est pas un programme de 12 semaines. Un coach pourra vous aider à lancer l'inertie nécessaire à une nouvelle vie, et c'est une aide précieuse. Mais c'est un style de vie à maintenir. Pour rester mince vous devrez manger équilibré et rester actif. Ca ne veut pas dire pour autant que vous devez vous acharner chaque jour à la salle, mais entretenir une activité physique quotidienne.


5. La génétique n'est seulement qu'un facteur mineur. Vous n'avez peut-être pas choisi le nombre d'adipocytes que vous avez eu à la naissance, mais vous contrôlez tous les autres facteurs déterminant la quantité de gras que vous stockez : style de vie, activité physique, nutrition, état d'esprit.

La génétique n'est pas une excuse. Le passé n'est pas une excuse. Votre condition actuelle n'est pas une excuse. Vous pouvez vous créer des excuses ou obtenir des résultats. Vous ne pouvez pas faire les deux. Continuez à vous éduquer sur la science derrière tout ça. Agissez chaque jour, sortez et faîtes en sorte que cela arrive !

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube