• Naoki

La règle du 90 / 10 & le sport

Mis à jour : 12 nov. 2019


Nous comptons rarement vraiment sur le hasard dans notre vie de tous les jours - pour la plupart, nous décidons nous-mêmes comment notre journée sera. C'est ce que l'écrivain Stephen Covey appelle « le principe du 90/10 », et il montre comment cela fonctionne en utilisant un exemple évident

Quel est ce principe ? Et qui est ce Stephen Covey ?

Le fait est que 10% des événements de notre vie sont indépendants de notre volonté et sont incontrôlables. Car on ne peut empêcher la pluie de tomber. Nous mêmes ne pouvons empêcher le retard de notre avion. Et ainsi de suite. 

Les 90% restants sont le produit de nos réactions. De comment on choisit de réagir face à ces événements et qui va déterminer la façon dont nous allons vivre ces derniers. Stephen Covey était un auteur, homme d'affaires, conférencier et professeur à école de commerce Jon M. Hunstman de l'Université d'Etat de l'Utah. Il a écrit de nombreux ouvrages sur les affaires, la réussite, la productivité, etc.

Maintenant imaginez ceci :

C'est l'heure du petit déjeuner familial et votre fille renverse accidentellement du café sur votre chemise. Pile le jour d'une réunion. Vous sursautez, criez sur votre fille et sur votre épouse dans la foulée. Votre fille se met à pleurer. Vous vous précipitez dans votre chambre pour vous changer et en revenant, vous constatez que votre fille pleure toujours et qu'elle n'est pas prête du tout pour aller à l'école.

Incidemment elle rate son bus scolaire. Votre femme coure au travail et vous devez emmener votre fille à l'école. Vous n'êtes pas plus en avance et vous conduisez imprudemment. Et là vous vous rendez compte que vous avez oublié des papiers importants pour votre réunion. Votre journée commence très mal, elle continue de la même manière et vous n'avez qu'une hâte c'est qu'elle se termine au plus vite. Une fois rentré, vous saluez votre famille. Une tension est palpable et votre fille vous fait la tête. La journée a donc été de même pour tout le monde.

Pourquoi avez-vous passé une mauvaise journée ?

A. Parce que votre fille a renversé du café sur votre chemise ?

B. Parce que votre fille a raté son bus et que vous avez dû l'emmener à l'école ?

C. Parce qu'il y a eu un bouchon et que ça vous a retardé ?

D. Parce que vous avez mal réagi à la situation ?

La réponse D bien-sûr Marcel ! Vous vous êtes gâché votre journée et celle de votre famille en réagissant avec trop d'impulsivité. Il n'y a rien que vous auriez pu faire concernant cet accident de café. Mais vous auriez pu contrôler vos émotions pour votre bien et celui des autres.

Dire à votre fille que c'était peut-être mal mais que c'était un accident. Elle aurait été prête à l'heure pour le bus scolaire, etc. Une réaction en chaîne de positivité suite à votre réaction face à quelque chose d'a priori négatif.

Ces deux scenarii ont débuté par le même événement. C'est la manière dont vous avez réagi qui orientera le déroulement de votre journée. Vous pouvez toujours blâmer les autres, les événements ou même crier sur des objets. Mais c'est vous qui utilisez ces objets, c'est votre vie et votre journée. Si votre avion est en retard, ne vous mettez pas à crier contre le personnel, essayez plutôt de trouver une solution pour ne pas vous énerver. Cela sera meilleur pour votre santé et pour obtenir quelque chose de ce même personnel.

A ce principe du 90 / 10, j'aimerais également orienter les choses un peu différemment et adapter cette règle à la pratique sportive. 

Je suis toujours parti du principe que nous avions le contrôle que sur 10% des événements qui nous arrivent. Et les 90% restants sont des événements auxquels nous sommes soumis. Légère nuance me direz-vous.

Mais partant de ce postulat, il sera encore plus important de décider de ce que nous faisons de notre vie, de ce que nous nous accordons de faire en utilisant à bon escient ces 10%. En agissant sur tous les points de levier de notre vie. Et les 90% restants dépendront de notre manière de réagir aux événements auxquels nous sommes soumis sans aucun contrôle. Comme dans l'exemple de l'accident de café. Par exemple, je peux m'être blessé la cheville. Arrêté en plein élan de performance et de changement. J'atteignais mes objectifs et le sort en a décidé autrement. Je peux m'arrêter complètement et attendre de guérir. Me disant que je ne pourrais reprendre comme avant que lorsque je serai guéri, obnubilé par cette blessure et abattu par cet arrêt brutal. Ou alors continuer de me bouger le train et travailler le reste de mon corps et garder mon inertie. Avancer.

Je dirais même plus, qu'il y a dans chaque événement de la vie, une part de soumission et une part de décision à prendre. La façon dont on va prendre les choses et ce que l'on décide de faire malgré cela. Cela fait peut-être vieille phrase de maître chinois mais : ne restez pas spectateur de votre vie, mais acteur de celle-ci.

#9010 #stephencovey #épanouissement #épanouissementpersonnel #vie #principe #motivation #comportement

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Icône YouTube